Que sont-ils devenus ? - Rencontre avec Ismail Pontiac -

Chaque année, à l’approche des fêtes, il n’est pas rare de voir des anciens joueurs revenir autour du terrain.  De retour en France pour quelques semaines avant de repartir de l’autre côté de l’Atlantique, ils en profitent pour s’entraîner et échanger avec leurs cadets qui tentent de suivre leurs traces.

 

Cet hiver, Isma était présent pour se ressourcer avant d’enchaîner avec une saison qui s’annonce riche en évènements ; l’occasion pour lui de revivre ses années Pôle et répondre à nos questions.

Pôle Espoir : Salut Isma, quel plaisir de te revoir. Peux-tu nous parler de ton parcours ?

 

Ismail Pontiac : J’entame ma troisième et dernière année à Cochise College en Arizona. Je viens de finir le Fall qui est la période de préparation hivernale avant la saison fin janvier. Pendant cette période on s’entraîne beaucoup et longtemps avec beaucoup de prépa physique et de répétition aux entraînements. L’objectif et de continuer à bien me préparer pendant ces vacances de noël et de pouvoir faire une bonne saison en tant que starter. C’est ma dernière année donc personnellement j’espère avoir de bon résultats pour pouvoir me faire transférer en NCAA D1 ou D2, et collectivement j’espère passer les play off avec Cochise et d’accéder au World Series.

PE : Pourquoi es-tu en France maintenant ?

 

IP : Je suis rentré en France pour pouvoir revoir ma famille et profiter des fêtes mais pour aussi pouvoir continuer à me préparer et m’entraîner pour la rentrée début janvier. Sachant que j’ai pu avoir la possibilité de revenir m’entraîner dans les Creps de Montpellier et Toulouse, ce qui a facilité moi choix de revenir en période de fêtes. 

PE : Quelle est la suite de ton projet ?

 

IP : Cette année est car ma saison 2022 sera très importante pour la suite de mon parcours car j’ai de nombreuses échéances. D’abord avec Cochise mon but et de faire une bonne saison afin de pouvoir intégrer un NCAA D1 ou D2 l’année prochaine. Ensuite avec Montpellier nous avons la saison D1, le Challenge et la Coupe d’Europe, l’équipe est très ambitieuse cette année. Enfin il y’a l’équipe de France senior avec de nombreuses échéances (Prague, Qualifier championnats d’Europe, WBCQ).

PE : De retour à Montpellier après quelques années, quelles sont tes impressions ?

 

IP : Je suis très content de revenir à Montpellier, de pouvoir revoir le staff et mes coéquipiers de club, mais aussi de pouvoir rencontrer les jeunes du pôle. Ça fait toujours plaisir de pouvoir revenir et discuter avec tout le monde, de voir que les choses évoluent ; les programmes s’enrichissent d’année en année malgré un terrain qui ne bouge pas trop (rires).

PE : Que représente pour toi le Pôle Espoir ?

 

IP : Pour moi le pôle espoir c’est une étape presque obligatoire dans le parcours de sportif de haut niveau. J’ai énormément appris et progressé au Pôle, autant physiquement que mentalement. Ça permet aux jeunes de se familiariser avec le programme et les exigences du haut niveau. Si je n’étais pas passé par le pôle à Montpellier je n’aurais jamais pu accéder au pôle France à Toulouse et suivre le même parcours. 

PE : Un message pour les jeunes qui rêvent de te suivre ?

 

IP : Écoutez les coachs et soyez assidus dans votre travail. Battez-vous chaque jour pour avancer dans votre parcours et ayez confiance en vous. Plus on passe les étapes, plus la difficulté augmente ; ne vous découragez jamais, et servez vous de cela comme d’une motivation. Transformez ces rêves en objectifs !

Le Pôle Espoir remet les gants

"L'entraînement sert à apprendre et non à réussir"

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

Si l’année dernière, la séance n’avait pas pu se dérouler dans un contexte que nous connaissons tous, Coach Bidaut était de retour ce mercredi 1er décembre pour initier le Pôle Espoir au Noble Art.

Ancien boxeur professionnel, Coach Bidaut a désormais plusieurs casquettes de baseball 

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

Entraîneur, Coach, Dirigeant au club des Renards de la Vallée du Gapeau, de la Ligue PACA, de la Fédération, il intègre également le staff du Pôle Espoir lors de regroupements ponctuels et répond toujours présent aux sollicitations de Coach Mayeur pour permettre aux polistes de vivre une séance d’entraînement d’un sport finalement très proche du baseball.

Après cette 4ème intervention auprès du Pôle Espoir, Coach Bidaut revient sur l’entraînement.

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

 

« Cette année encore j’ai été invité par le pole espoir baseball de Montpellier pour partager ma passion de la boxe anglaise aux sportifs de Haut Niveau pensionnaires du CREPS de Montpellier.

 

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

Force est de constater les similitudes entre la boxe anglaise et le baseball qui prônent des valeurs saines et permettent de travailler la persévérance, le dépassement de soi, la confiance en soi et le respect des partenaires. 

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

A travers la difficulté des ateliers proposés, nous recherchons à ce que les joueurs apprennent à se connaitre, découvrent leurs limites et les repoussent. Cette difficulté et cette rigueur de l’entrainement amènent nos sportifs à rester humbles, en renforçant leur confiance pour une meilleure gestion de leurs émotions.

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

Le parallèle est vite fait avec des situations de jeu que nos baseballeurs rencontrent lors des matchs.

J’ai pu donc faire « souffrir » nos jeunes espoirs de 16h00 à 19h00. La météo pluvieuse n’a découragé aucun d’entre eux. C’est ce que j’aime chez eux, ces jeunes forcent le respect par leur attitude exemplaire à l’effort. 

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

Le travail du haut du corps et du cardio ont mis à mal le capital énergie de nos athlètes sur la première partie des exercices regroupant des standards pour nos boxeurs à savoir la culture physique, le medecine ball, la corde à sauter, les fractionnés, les paos, les pattes d’ours…

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

La seconde partie de la séance a mis en situation d’opposition nos baseballeurs avec une mise de gants sous surveillance et du travail à thème. Nos sportifs ont pu se rendre compte qu’il n’est pas simple de rester concentré à ne pas prendre de coups tout en ayant l’avantage sur son partenaire en le boxant. 

Crédit photo : Namhsto Yoann Montagne

Certains candidats ont été très frustrés, épuisés et sans possibilité d’offrir des solutions. Il faut garder l’esprit serein et clair, ce qui n’est pas simple avec la fatigue et la douleur.

 

Merci au Pôle Espoir pour l’accueil et à l’année prochaine ! »

Crédit photo : Arth Creative

11ème tournée de Barcelone

Les 24 et 25 novembre 2018, le Pôle Espoir fêtait ses 10 ans de collaboration avec la fédération catalane, revenant d’une nouvelle tournée riche en expérience. Avec une fiche parfaite de 6 victoires en autant de rencontres plus ou moins disputées, les français prouvaient leur potentiel sur la scène internationale.

3 ans plus tard, la nouvelle promotion présente une équipe totalement différente, mais les intentions restaient les mêmes.

 

C’est ainsi qu’une grosse délégation du Pôle Espoir composée de 25 joueurs et 5 coaches, se déplaçait à Barcelone ce week end pour la traditionnelle tournée d’automne.

 

Le programme initial de cette tournée proposait 6 rencontres.
Si les intempéries de la semaine empêchaient la tenue du premier match, les rencontres du samedi et du dimanche allaient pouvoir se jouer.

Samedi 27 novembre

Game 1 vs. Viladecans : W8-7

Mounchit A. (3.3IP - 3R - 1ER - 3H  - 3BB - 5K)

Lesfargues (2.6IP - 4R - 2ER - 3H - 2BB - 6 K)

 

Match à 2 vitesses, où le Pôle prend rapidement les devants profitant de belles frappes en 1ère et 2ème manches ; les locaux reviennent sur quelques maladresses défensives et frappes clutchs.

Le pitching tient bon et contient l’attaque espagnole pour remporter cette première rencontre.

Game 1   2     4   5   6   7  8 9  Tot
Pôle Espoir

1

2 5 0 0 0 - - - 8
Viladecans 1 2 0 0 4 0 - - - 7

Game 2 vs. Viladecans W12-10

Paquier (3IP - 6R - 4ER - 4H - 6BB - 3 K)

Olympiade (0.3IP - 2R - 1ER - 3BB)

Garcia (1.6IP - 2R - 2ER -1BB - 2 K)

 

Même scénario que sur la première rencontre. Alors que le Pôle domine la rencontre, Viladecans profite de 2 grosses manches pour recoller au score sur de nombreuses maladresses défensives et manques de contrôle du pitching.

Les français ne se découragent pas ; ils égalisent et remportent finalement la victoire en dernière manche.

Game 2   2     4   5   6   7  8 9  Tot
Viladecans

0

5 0 5 0 - - - - 8
Pôle Espoir 4 3 2 0 0 - - - - 9

Game 3 vs. Sant Boi W6-3

Couvreur (5IP - 1R - 1ER - 1H - 6BB - 11K)

Baisse D. (3IP - 2R - 1ER - 1H - 5BB - 3K)

 

Les rencontres à Sant Boi sont toujours disputées. Le club catalan est considéré comme l’une des meilleures écoles de baseball en Espagne. Même si c’est le 3ème match de la journée, les polistes sentent bien que l’adversaire va être des plus coriaces et entend bien prendre la revanche de leurs aînés il y a 3 ans.

Les premières manches sont dignes d’un match de très haut niveau. Les équipes placent des coureurs sur base, mais les lanceurs se sortent de situations difficiles sans encaisser de point.

C’est en 3ème manche que les espagnols ouvrent le score grâce à leur vitesse et agressivité sur base.

Les français réagissent en 4ème reprise sur une frappe clutch à 2 retraits. Une fois le compteur débloqué, l’attaque occitane se mettre définitivement à l’abri la manche suivante puis en 7ème.

Sant Boi tentera de recoller au score, mais la défense restera solide en fin de match pour assurer la 3ème victoire de la journée.

Game 3   2     4   5   6   7  8 9  Tot
Sant Boi

0

0 1 0 0 1 0 1 - 3
Pôle Espoir 0 0 0 3 2 0 1 X - 6

Dimanche 28 novembre

Game 4 vs. Gava/Manresa T9-9

Bernardelli (4IP - 3R - 1ER - 5H - 4BB - 7K)

Ouanyou (0IP - 4R - 4ER - 4BB)

Le Guillou (0.6IP - 2R - 1ER - 2BB - 2K)

Brouillet (1.3IP - 1H - 3K)

 

Si le club de Gava est également un passage incontournable lors des tournées, c’est dans un lieu encore inconnu que le Pôle se rend pour cette dernière journée. Manresa nous accueille ainsi pour les 2 ultimes rencontres. 

 

A l’image des matchs sur Viladecans, le Pôle Espoir domine ce début de rencontre scorant rapidement et profitant d’erreurs défensives.

En 5ème reprise, la relève hasardeuse permettra aux espagnols de prendre l’avantage pour la première fois. Le Pôle égalise la demi-manche suivante mais ne parviendra pas à reprendre les devants. La rencontre se termine ainsi sur une égalité.

Game 4   2     4   5   6   7  8 9  Tot
Gava/Manresa

1

0 0 2 6 0 - - - 9
Pôle Espoir 4 2 0 1 2 0 - - - 9

Game 5 vs. Gava/Manresa W 3-1

Saucier (6.6IP - 1R - 1ER - 1H - 1BB - 8K)

Tranbarger Li. (2.3IP - 1H - 1R - 1ER - 2K)

 

Personne ne s’attendait à une rencontre aussi disputée pour terminer cette tournée. Un vrai match de lanceurs allait se dessiner où les « vétérans » du Pôle Espoir se mesuraient aux 2 vénézuéliens de l’entente Gava/Manresa.

Les catalans ouvrent le score en 3ème manche avec un point bien construit et maintiennent ce score jusqu’en 6ème reprise où les français prennent l’avantage qu’ils ne perdront plus.

En 9ème manche, l’attaque montpelliéraine creuse l’écart sur 2 belles frappes consécutives.

La demi-manche suivante, les espagnols répliquent grâce à un long double au champ centre, plaçant le point égalisateur en 3B. Alors que le dernier retrait est délicat à faire, un lancer au sol oblige le receveur à bloquer la balle qui part en direction du back stop. Le coureur espagnol tente sa chance mais sera finalement coupé au marbre pour le dernier retrait du match !

Game 5   2     4   5   6   7  8 9  Tot
Pôle Espoir

0

0 0 0 0 2 0 0 1 3
Gava/Manresa 0 0 1 0 0 0 0 0 1 2

Le bilan de cette tournée est donc très positif.

Un mois après les rencontres interpoles à Bordeaux, les progrès sont considérables.

 

Ces nouveaux matchs ont permis au coaching staff d'évaluer le niveau du groupe ; ce bilan aidera à affiner le travail de préparation de l’hiver avant le début de saison.

Crédit photos : Arth Créative & Namhtso

11ème rentrée du Pôle Espoir

Lundi 6 décembre,  CREPS de Montpellier, 1er teammeeting de l'année avec la nouvelle promotion.

Pour la première fois depuis 2006, aucun baseballeurs ne dormira au Creps ; les internes sont désormais accueillis à la Cite Scolaire Françoise Combes, conventionné avec le CREPS depuis 2 ans maintenant.

 

Cette nouvelle organisation permets notamment d'augmenter le nombre d'internes dans la structure.

 

Ainsi 16 internes et 9 externes feront partie de cette promotion 2021-2022.

 

Parmi eux, 7 nouveaux.

- Mattias OLYMPIADE, 2005 (Colombier Bats)

- Rafael SURJUS, 2008 (Perpignan Phénix)

- Baptiste VOLPATO, 2008 (Béziers Pirates)

- Luca LE GUILLOU, 2008 (Paris Université Club)

- Djampel MONTAGNE, 2008 (Vallée du Gapeau Renards)

- Ivan BAMBERGER, 2008 (Nice Cavigal)

- Jason NAYRAL, 2008 (Montpellier Barracudas)

Au niveau des départs, les sortants de la promotion précédente ont tous intégré le Pôle France de Toulouse.

- Dorian BOUNIOL - 2018 à 2021 (Vallée du Gapeau Renards)

- Ethan LEQUEUX - 2019 à 2021 (Paris Université Club)

- Kiyoshi GRISOT GARBASCZ - 2019 à 2021 (Montigny Cougars)

- Liam NAVARRO - 2019 à 2021 (Beaucaire Chevaliers)

 

Bonne chance à vous les gars !

Yagnisse et kygnane les niçois



Pôle Espoir LOBSC

Maison Régionale des Sports

1039 rue Georges Méliès

CS 37093

34967 Montpellier Cedex 2

Nos partenaires